La bière est l’une des boissons les plus prisées dans le monde entier. En fonction de la région, elle peut se présenter sous différents aspects, chacun possédant naturellement ses particularités. Que vous soyez simple amateur ou passionné de bière, il est important de connaître les différents types de bières. Ce faisant, vous saurez laquelle prendre selon vos envies et vos attentes pour un plaisir optimal. Focus donc sur quelques types de bières.

Les différentes bières en fonction des couleurs

La bière est une boisson qui peut prendre différentes couleurs. Cette variation de couleurs est essentiellement due à la durée et à la température du touraillage de malt. On distingue quatre grandes couleurs de bières : les blondes, les rousses, les blanches et les brunes.

Les bières blondes sont obtenues suite au brassage avec des malts d’orge pâles. Elles sont très répandues. Les bières rousses sont encore connues sous le nom de bières ambrées. Elles sont brassées avec les malts caramel. Ces derniers sont en effet plus grillés et mieux torréfiés que ceux utilisés pour obtenir les bières blondes.

En ce qui concerne les bières blanches, pour en obtenir, il faut brasser les malts de froment et les malts pâles. En effet, contrairement au malt d’orge, le malt de blé est sans enveloppe. De ce fait, la présence des matières qui peuvent colorer la boisson est moindre et une coloration blanche est obtenue à l’issue de la préparation.

Les bières brunes quant à elles, sont brassées à partir des malts bruns. Encore appelés malts chocolat, les malts bruns sont très torréfiés ce qui leur donne un meilleur potentiel aromatique. La forte torréfaction du malt procure à ce dernier des couleurs qui peuvent aller du marron au noir, le brun est ce qui est utilisé dans le cas présent.

La classification des bières en fonction de la méthode de fermentation

La différenciation des bières peut aussi se faire en tenant compte de la méthode de fermentation utilisée au cours de la fabrication. Ainsi, il est possible de distinguer cinq grandes classes de bières en se basant sur la fermentation.

La fermentation haute

Ce type de fermentation date de très longtemps et se fait à partir de l’utilisation de levure. La levure utilisée est semblable à celle utilisée dans une boulangerie. Cette fermentation se fait à une température de 20 °C et donne deux styles de bières différents : les ales et les stouts.

La fermentation basse

Pour utiliser cette fermentation dans la production d’une bière, il faut utiliser les souches de levure. Cette forme de fermentation se fait à une température idéale de moins de 10 °C. C’est la fermentation utilisée pour produire les bières Lager et Pils.

La fermentation mixte

C’est la combinaison de deux formes de fermentation au cours de la fabrication de la bière. Les bières de cette catégorie sont en effet produites par utilisation de la fermentation basse et haute.

La fermentation spontanée

C’est une forme de fermentation obtenue en mettant à profit les micro-organismes. Ces derniers sont naturellement présents dans l’air, la terre et l’eau. Pour obtenir les bières à partir de cette méthode, il faut laisser le moût de bière se refroidir à l’air libre. Les microbes bienveillants vont par la suite se mettre à l’œuvre pour donner les bières comme les lambics, les gueuzes, etc. Ces bières sont jugées de grande qualité.

La fermentation en bouteille

Dans le processus de fabrication artisanale de la bière, il est rare de passer par la filtration et la pasteurisation. La bière obtenue à l’issue de cette méthode de fabrication est versée délicatement dans des bouteilles debout. À l’intérieur de ces bouteilles s’observe une fermentation des sucres résiduels provoquée par la levure contenue dans la bière.

Les bières classées selon les styles de fabrication

Au fil des années, plusieurs styles de bières ont vu le jour ce qui justifie les nombreuses variétés de bières sur le marché. On entend par style, les différentes techniques historiques ou géographiques utilisées pour produire des bières originales prêtes pour la dégustation. Il est possible de décompter plus d’une dizaine de styles sur les différentes marques de bières présentes sur le marché. Certaines sont bien évidemment plus célèbres que d’autres. Voici les différentes bières en fonction du style de fabrication.

Lager

Elle n’est ni plus ni moins la bière la plus produite dans le monde avec près de 90 % de la production mondiale. Lager est une bière blonde classique qui a été obtenue par fermentation basse et légère. Cette boisson est d’un goût légèrement amer et diffuse quelques senteurs florales à l’odorat. Au nombre des différentes déclinaisons de Lager qui existent, la plus appréciée reste la Pils. Celle-ci est fine à la bouche. En la consommant à la bonne température, vous pourrez sentir le goût du malt et du houblon qui sont des éléments ayant servi à sa fabrication.

Stout

Il s’agit d’une bière de la famille des brunes. Elle est produite en utilisant une technique traditionnelle anglaise. Elle se démarque des autres bières de la même famille par sa saveur grillée persistante. Ceci est possible parce que les malts subissent une forte torréfaction au point d’obtenir un goût de café ou de cacao. Envie d’une bonne bière fraîche avec un léger goût amer ? Optez pour un Stout dont la variété la plus connue est la Guinness.

Bière d’abbaye

Cette catégorie de bière présente souvent des boissons blondes ou ambrées. Pour ce qui est de la recette de ce type de bière, elle doit être inspirée d’une technique ancestrale provenant d’un monastère. Les moines étaient connus pour être des brasseurs d’excellence. En prenant cette variété au robinet de votre tireuse à bière, vous obtiendrez une boisson ronde à la bouche. Elle sera légèrement amère, mais riche en malt.

Pale-Ale

Cette boisson est obtenue par fermentation haute. Elle est de couleur blonde et est fabriquée à partir de malts spéciaux ce qui lui procure quelques notes de biscuit détectables au goût.

Bière de garde

Le style de fabrication de la bière de garde vient du nord de la France. Cette technique préconise qu’avant l’étape d’embouteillage, la boisson soit conservée dans des fûts de bière ou dans des cuves. Ce procédé permet d’obtenir une bière douce au goût avec quelques saveurs de céréales et de caramel pour les variétés très foncées. La fermentation basse ou haute peut être utilisée pour produire cette forme de bière qui peut être conservée plusieurs mois après l’embouteillage.

Triple

Si vous voulez sortir de votre machine à bière, une boisson fruitée et épicée au clou de girofle, ce type de bière pourra vous satisfaire. Produite à partir d'une fermentation haute et avec des levures très particulières, cette bière ronde en bouche vous comblera par son goût aromatique.

India Pale-Ale

Avez-vous besoin de goûter à une bonne bière pression caractérisée par une forte amertume avec des arômes intenses d’agrumes ? Si oui, cette variété de bière est ce qui répondra à vos attentes. Il s’agit d’une version améliorée de la bière brassée de manière artisanale par des Américains dans les années quatre-vingt.

Sour

La fabrication de cette bière requiert un véritable savoir-faire. Elle a un goût acide dû à la tradition belge utilisée pour sa fabrication. En effet, une fois le moût obtenu, il est laissé à l’air libre pour être ensemencé par les microbes bienveillants présents dans l’air.

Pour enfin obtenir une boisson prête à être conservée dans la pompe à bière, différentes recettes seront utilisées en fonction du résultat désiré. Il sera par exemple nécessaire de rajouter des fruits ou de procéder à un vieillissement en tonneaux pour obtenir la bière lambic ou celle de type gueuze.

Saison

La saison est une variété de bière trouve ses origines dans le nord de la France et en Belgique. Brassée à partir d’une levure particulière associée à des houblons anglais ou belges, cette bière est fraîche avec un goût fruité et herbacé.

Blanche

Ce sont des bières très effervescentes fabriquées avec une proportion de blé considérable. Elles se distinguent par leur acidité et leur fraîcheur.

Vieillie en fût

Ce sont des bières qui subissent des vieillissements en fûts sur une durée de 3 à 18 mois. Elles sont généralement riches en saveurs.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}